Installer une chaudière pulsatoire

L’installation d’une chaudière pulsatoire s’avère être un bon choix pour votre chauffage intérieur. Cette chaudière présente de multiples avantages par rapport aux chaudières classiques. Que ce soit par son mode de fonctionnement, par sa performance, et surtout par son installation facile, elle est hautement recommandée.

Un système de fonctionnement innovant

C’est d’abord à travers son mode de fonctionnement à la pointe de la technologie que se distingue la chaudière pulsatoire. Elle se caractérise notamment par l’absence de brûleur à gaz. Une simple bougie d’allumage lance le processus d’allumage qui continue d’elle-même. Elle est dotée d’une chambre à combustion qui accueille les microcombustions. De cette chambre s’échappent des gaz qui passent ensuite dans un faisceau de tubes en spirale immergés dans le fluide de chauffage. Un échange thermique optimal avec le fluide de chauffage est assuré par cette immersion. Après l’évacuation des gaz de la chambre de combustion s’ensuit une dépression et un nouveau mélange air/gaz est introduit. Ainsi, le cycle reprend et se renouvelle à l’infini. Elle fait en moyenne 100 combustions par seconde. De plus, cette chaudière dispose une commande électronique vous permettant de faciliter son utilisation.

Une chaudière performante économiquement et écologiquement

En plus d’être économe avec un fort rendement, la chaudière pulsatoire préserve aussi l’environnement par son côté écologique.

Premièrement, sur le rendement, cette chaudière consomme très peu d’énergie par rapport aux chaudières classiques, sans pour autant être moins performante qu’eux. Elle économise jusqu’à 40 % de gaz grâce à la qualité de l’échange thermique. Il y a un transfert répété de l’énergie produite à l’eau de chauffage à l’aide d’une condensation permanente. De plus, la grande vitesse de pulsation des gaz améliore de manière conséquente le rendement de la chaudière. En effet, le coefficient d’échange de chaleur est augmenté et permet ainsi d’atteindre des rendements étonnants, de l’ordre de 109 %. Par ailleurs, elle ne consomme pas non plus beaucoup d’énergie électrique, car elle n’a pas besoin d’extraction de ses produits de combustions. C’est dû à son fonctionnement auto-entretenu développé ci-dessus.

Deuxièmement, l’aspect écologique de la chaudière pulsatoire est indéniable. En raison d’abord de ses faibles consommations en gaz et en énergie électrique, elle ne nécessite pas de beaucoup d’énergie qui fragilise l’environnement. Par la même occasion, elle rejette le moins possible de gaz à effet de serre (CO2) et émet même presque 0 % de NOx. Elle rejette jusqu’à 30 % moins de CO2 par rapport aux autres chaudières classiques.

Une installation facile

L’installation de la chaudière pulsatoire ne présente pas de difficultés particulières. Elle est même facilitée par le caractère pratique de cette chaudière. Elle est généralement accompagnée d’un PVC ordinaire avec un diamètre de 40 mm à 63 mm selon le modèle. En effet, de simples PVC peuvent assurer l’évacuation des gaz, car le degré de ces gaz n’est pas très important (50 °C). Cependant, même sans tubage elle peut être installée dans une cheminée neuve ou ancienne. Ainsi, son installation ne vous coûtera pas cher. Elle peut également être raccordée à votre plancher chauffant.

Ainsi, tout le monde peut profiter de cette chaudière pulsatoire ultraperformante pour assurer le chauffage dans son habitat. Elle gardera la famille au chaud surtout en hivers. En outre, son prix n’est pas cher (entre 3000 euros à 5000 euros), selon le modèle d’équipement de votre choix.